Les élèves de 1C3 partent en Alsace

2015, un grand cru exceptionnel : découvertes et échanges culturels étaient au programme pour les élèves de l’institution Saint-Joseph de Rouffach qui accueillaient leurs camarades du Lycée Maria Assumpta.

Institution Saint-Joseph de ROUFFACH ( ALSACE ) : 17 ème échange franco-belge : un grand cru exceptionnel !

À l’institution Saint-Joseph de Rouffach, la dernière semaine de cours avant les vacances de la Toussaint a été marquée par la venue des correspondants belges de la classe de 5e du Lycée Maria Assumpta sous une météo très clémente. Ils étaient très attendus par leurs camarades français à l’occasion du 17e échange culturel entre les deux établissements.
La délégation belge a apprécié l’accueil très chaleureux de ses amis français placés sous la houlette de Régis Neff, professeur principal et de Pascal Wieczorek, professeur de sport.

Pédagogie et tourisme

Durant cette semaine en Alsace, une grande partie du temps était consacrée à la pédagogie. L’occasion de découvrir la spécificité de l’enseignement en France.
Dans le cadre des découvertes culturelles, Romain Siry, le président de la société d’histoire du canton de Rouffach, leur a présenté la cité historique et médiévale de Rouffach. Les collégiens belges ont été heureux de sillonner également une partie de l’Alsace, appréciant la visite de Strasbourg et de sa cathédrale, la promenade en bateau sur l’Ill et surtout au retour l’arrêt à l’atelier de la Maison du Pain à Sélestat où chaque élève a pu réaliser son bretzel et son manala.
Outre la visite du château du Haut Koenigsbourg et de la cité viticole de Riquewihr, le groupe a été accueilli au domaine viticole Hunold de Rouffach où, à défaut de déguster le vin, il a savouré le jus de raisin !

De retour en Belgique, les jeunes attendent à présent la venue de leurs amis rouffachois du 16 mars au 23 mars 2016.

« C’est la 17e fois que nous effectuons cet échange. Il permet aux élèves concernés de découvrir un nouveau pays, une nouvelle région, mais aussi et surtout un autre mode de vie, d’autres habitudes. Le fait d’être accueillis dans des familles est d’une richesse humaine exceptionnelle. Durant le week-end, certains de mes élèves sont allés faire des balades en forêt ou dans les vignes. D’autres ont assisté à des fêtes de famille, ou sont partis visiter le musée de l’automobile, ou l’écomusée. Outre la richesse géographique et historique de l’Alsace, nos élèves ont pu découvrir la richesse culinaire de la région et surtout la générosité et la chaleur de ses habitants », a expliqué Jean-Luc Cailteux, professeur organisateur et cheville ouvrière de ce projet d’échange.